Yayi-Boni-en-franceLevée de bouclier du gouvernement contre le rapport sur le bonheur mondial.

D’abord le Président qui le qualifie de “rapport pirate” réalisé par “un quémandeur” qui prend de l’argent chez les gens pour écrire des “rapports pirates“. Le PR nous a également appris que ce rapport serait “inconnu du système des nations unies“. Il a enfin querellé le caractère “stupide” de ce rapport qui selon lui tendrait à affirmer que le Bénin est économiquement moins bien placé que des pays comme “Haïti et les pays en guerre…”
Ensuite le ministre De-Souza. Il s’offusque contre le fait que les services de statistiques de l’Etat n’aient pas été au courant de ce rapport ni d’un quelconque questionnaire utilisé pour collecter des données à cet effet au Bénin. Lui non plus ne comprend pas que malgré tous les efforts du gouvernement, les félicitations de la BM et du FMI, le prix de la FAO et le classement du PIB béninois dans la sous-région, des gens puissent nous classer avant-dernier. Il nous apprend aussi que le gouvernement béninois a déjà demandé des explications aux Nations unies. Enfin, Marce de-Souza y voit la main invisible de quelques béninois apatrides qui veulent salir l’image de notre pays.

Vous en dites quoi vous autres frères béninois ?

Arnaud Karl Job