cheating ?Je me suis toujours demandé sur quoi les gens se basaient pour affirmer que les hommes étaient plus infidèles que les femmes. Eh bien, maintenant il y a des chiffres. Regardez plutôt :

Une enquête en ligne de l’Ifop révèle que plus d’un homme sur deux (55%) et près d’une femme sur trois (32%) admettent avoir été infidèles, un comportement en très nette progression depuis les années 70.

 Quant à Gleeden, site de rencontres extraconjugales, il nous révèle suite à son enquête que la proportion de Français ayant déjà été infidèles au cours de leur vie a progressé de manière continue au cours des 40 dernières années, passant de 19% en 1970 à 30% en 2001 pour s’élever désormais à 43%.

Un homme sur deux (55%) et près d’une femme sur trois (32%) admettent avoir été infidèles

Avant de continuer avec les mauvaises nouvelles, il faut savoir que malgré la progression de l’infidélité, 68% des Français croient encore possible de rester fidèle toute une vie à la même personne.

 Ne vous réjouissez pas trop vite : 63% des Français (contre 53% en 2010) vivant en couple jugent qu’on peut aimer quelqu’un tout en lui étant infidèle. Vous comprenez ce qui est arrivé à Hollande hein …

Continuons … L’infidélité est plus forte à gauche (46%) qu’à droite (40%).

Vos convictions politiques ont une influence sur votre braguette ou votre culotte…

 Les hommes les plus âgés et les plus aisés (66% des plus de 50 ans et 53% CSP+) se distinguent “par une plus grande expérimentation des comportements extra-conjugaux”. En d’autres termes, plus vous êtes riches, plus vous êtes enclins à regarder sous les jupes interdites… Au moins 1 français sur 2 admet s’être déjà livrés à un jeu de séduction à caractère adultérin. 46% a déjà embrassé quelqu’un d’autre que son partenaire. La télévision est passée par là…

Plus vous êtes riches, plus vous êtes enclins à regarder sous les jupes interdites…

Maintenant, il y a aussi les rêveurs : 3 hommes sur 4 (76%) et 2 femmes sur 3 (67%) ont rêvé de faire l’amour avec quelqu’un d’autre que leur partenaire. Il y a pire, un tiers des Français (32%) a déjà eu un rapport en pensant à une autre personne que son partenaire. Si si, c’est possible apparemment. Pour les déjà connus : selon l’enquête, deux femmes sur trois estiment qu'”embrasser, c’est tromper”. 57% des deux sexes considèrent qu’échanger des messages coquins est déjà une forme d’infidélité.Le sondage a été réalisé du 7 au 9 janvier auprès de 804 individus, selon la méthode des quotas.

Si vous voulez étendre vos connaissances sur la question, je vous propose les dossiers de Doctissimo. Attention, je ne partage pas l’ensemble de leur point de vue…

Voici aussi un excellent article pour donner un point de vue biblique sur le sujet et vous ôter l’envie de vous y mettre ou d’y persévérer… lol

Alors les amis, vous en dites quoi ? Si on avait questionné les béninois ou d’autres africains, ça aurait donné quoi ?

Karl Job